Tor des Geants

Endurance Trail 330 km - 24000m D+11-18 September 2016

Refuge Vittorio Sella

 

« Objectif nature au refuge Vittorio Sella »

 
Altitude : 2588 m
Adresse : Lieu-dit Lauson – Valnontey - 11012 COGNE
Période d'ouverture : 1er avril – 25 septembre
Contacts : +39 0165.74310 / +39 349.1899168
info@rifugiosella.com
www.rifugiosella.com

 

Les gardiens du refuge : Jean et Maurizio Mapelli

Le refuge Sella est géré par la famille Mapelli depuis plus de trente ans. Aujourd’hui ce sont les frères Jean et Maurizio qui ont « hérité » de ce lieu d’accueil naturel. Amoureux et passionnés de ces lieux et des sports polyvalents qui permettent de profiter à 100 % de cet environnement, ce sont eux qui vous accueilleront.

« Le refuge était l’un des relais de chasse du roi Vittorio Emanuele. Quelques années plus tard, il fut acheté par un ami de l’alpiniste Vittorio Sella originaire de Biella qui lui a dédié cette habitation. L’histoire est tout à fait surprenante car c’est grâce à ce refuge que le roi Vittorio Emanuele II est passé de chasseur à protecteur de la nature. En effet, c’est lui qui eût l’idée du Grand Paradis, un espace naturaliste et faunistique transformé par la suite en parc. Un véritable Paradis animalier, aux floraisons explosives : de fin mai à début juillet. Il est fréquent de rencontrer des chamois et des bouquetins et il est encore plus fréquent que les visiteurs tombent amoureux de cette nature ».

Le refuge Sella

Situé au cœur du Parc National du Grand Paradis, le refuge reflète l’amour pour la montagne de celui pour qui il a été construit : Vittorio Sella.

Jim Curran, dans son livre dédié à l’ascension du K2, le décrit de la manière suivante : « Sella est sans doute considéré comme le plus grand photographe de montagne de tous les temps. Son nom est synonyme de perfection technique et de raffinement esthétique ».

Sa passion pour la montagne lui vient de son oncle Quintino Sella, fondateur du Club Alpin Italien (CAI). Ce n’est donc pas un hasard si le refuge a été construit par la section du CAI de Biella. Il fut l’un des premiers à avoir grimpé en hiver le mont Cervin et le Mont-Rose mais il a également réalisé l’ascension hivernale du mont Blanc. Ses photographies sont un mélange d’art et d’histoire, louées par le grand Ansel Adams pour le « sens d’émerveillement » qu’elles procurent.

Petite anecdote : pour photographier les montagnes, Sella utilisait des plaques photographiques lourdes et fragiles mais il les emmenait partout, même dans les endroits les moins accessibles. Pour pouvoir les transporter, il fabriqua un équipement spécial susceptible d’être transporté dans des sacs à selle et sacs à dos adaptés. Pour l’amour des sommets et de tant d’autres choses.

Action

La cuvette du Lauson, qui abrite le refuge, est exposée de sorte à rester enneigée de novembre à mai et offre au skieur alpiniste quelques unes des ascensions et traversées de la chaine du Grand Paradis les plus pittoresques.

En été, vous n’avez que l’embarras du choix entre d’innombrables excursions :

  • Au Col de la Rousse (3 195 m) en 2 heures et demie : en suivant la Haute Route n. 2, qui se trouve derrière le refuge, vous rejoindrez une belle altitude aux pieds du sommet ardu de la Pointe Rousse. Vous traverserez les plus vastes plateaux dominés par la Côte du Lauson qui vous conduiront jusqu’à la dorsale dentelée du col.
  • Vers les cabanes de l'Herbétet, 2 435 m : il s’agit d’un des sites les plus panoramiques de tout le Parc National du Grand Paradis. La vue sur le Valnontey est splendide et comporte une succession de sommets et de glaciers incomparables. La montée aux cabanes est également l’occasion d’entrer en contact avec la faune du parc.

Alpinisme

  • En 5/6 heures sur la Grivola, 3 969 m : l’une des plus belles montagnes des Alpes, sa forme pyramidale lui permet d’être visible depuis chaque versant, cela est d’autant plus vrai que Carducci l'a baptisé « la belle Grivola ardue ». L’itinéraire parcourt le Col de la Rousse, 2 844 m, puis le col de la Noire, 3 491 m. Il est possible d’apercevoir le col depuis la Grivola. Vous traversez le glacier du Trajo puis remontez la crête en direction du sommet.
  • En deux jours, sur le Grand Paradis (4 061 m) : ce sommet se trouve entièrement sur le sol italien et constitue le plus convoité des 4 000 des Alpes. Pour de nombreux alpinistes, le baptême de ce sommet se fait depuis Valsavarenche, tandis que l’itinéraire qui monte depuis Valnontey jusqu’au splendide Glacier de la Tribulation est réservé aux alpinistes plus aguerris. Un nom, un programme. Ensuite, sur le Glacier du Grand Paradis jusqu’au sommet, vous emprunterez la route normale qui monte depuis le refuge de Vittorio Emanuele II et Federico Chabod.

  • Gran Serz 3 552 m: le sommet le plus accessible depuis le refuge Vittorio Sella qui la fit devenir une destination très prisée. La crête qui sépare les vallées de Cogne et Valsavarenche est un splendide point panoramique. Les rochers qui mènent au sommet offrent une escalade facile et amusante.

Les spécialités

« Nous aimons les traditions, et nous vous proposons donc des plats typiquement valdôtains : fondue et polenta, soupe d’oignons, légumes et orge, mais également des plats végétariens tels que des tartes et des salades ».

Rendez-vous et suggestions

  • Fête des refuges, 3ème dimanche de juin : à l’occasion de cet événement désormais annuel, nous organisons un concert d’instruments à vent. Un après-midi de musique au refuge.