Tor des Geants® - Tor des Glaciers - TOR130 - TOR30

Endurance Trail 450, 330, 130 e 30km 11-20 September 2020

eXtraordinary

eXtreme

eXperience

#stayhome sTORies - Histoires du TOR X - Doug Mayer

Fri, 03/04/2020 - 16:04 -- motta.erica

J'habite dans la vallée de Chamonix, j'ai souvent pensé à mes amis en Italie, alors que l'épidémie faisait rage. J'ai levé les yeux vers le Mont Blanc en m'arrêtant pour réfléchir sur la souffrance au-delà de ce sommet, dans l'espoir de pouvoir faire quelque chose pour aider. Je savais que ça pouvait arriver ici, et maintenant il est ici, comme dans le monde entier. Ce faisant, il crée un sentiment de communion dans la souffrance et les pertes - le type le plus triste, bien sûr, mais peut-être aussi le plus fort?

Sur la ligne de départ du TOR330 2019 - Tor des Géants®, j'ai senti une vague de malaise me traverser. J'ai compris qu'un grand défi m'attendait - un si grand défi que je ne pouvais même pas en comprendre l'énormité. Je savais que si j'avais réussi à arriver à Courmayeur, j'aurais eu beaucoup d'histoires à raconter. J'ai imaginé le lien que je partagerais avec les autres participants du TOR. J'ai réalisé qu'il n'y avait qu'une seule façon d'y parvenir: ne pas regarder la ligne d'arrivée, mais élever la tête vers le prochain objectif réalisable. La Thuile. Donnas. Champoluc. Et ainsi de suite.

Aujourd'hui, j'ai beaucoup de ces mêmes sentiments. Contrairement à TOR, cependant, nous n'avons pas choisi ce défi: il nous a sélectionnés. Et cette fois, les conséquences sont plus importantes. Les émotions sont les mêmes, mais plus profondes. Le TOR, dans les émotions que j'ai ressenties et dans les défis que j'ai surmontés, était une sorte de préfiguration.

Et c'était aussi un cadeau. Comme certains cadeaux, cependant, je ne l'ai reconnu que rétrospectivement. Cela m'a appris à avancer, peu importe combien je voulais arrêter. J'ai appris à calmer la voix de l'insécurité et de la peur. Et j'ai compris le pouvoir du partage vers un objectif commun. On s'entraide: c'est dans l'ADN du TOR. Testé, j'ai aussi compris que j'avais bien plus en moi que je ne l'avais jamais su. Maintenant, chaque jour quand je me lève, cette connaissance est un joyau inestimable. Peut-être ressentez-vous la même chose aussi?

Certains d'entre nous sont en avance sur d'autres dans le défi auquel nous sommes confrontés. Mais notre métaphorique Coumayeur arrivera, et cela aussi passera. Nous atteindrons la ligne d'arrivée et nous ressentirons alors un nouveau lien. Comme le TOR, il transcendera les pays, le sexe, les groupes ethniques et les religions. Nous allons reposer nos corps fatigués, nous embrasser et célébrer un autre type de victoire.

Restez en sécurité. Lavez-vous les mains. Pensez aux moins chanceux. Si vous êtes en mesure d'aider, veuillez le faire. Nous reviendrons pour courir à nouveau dans les montagnes. Je le sais.