Tor des Geants® - Tor des Glaciers - TOR130 - TOR30

Endurance Trail 450, 330, 130 e 30km 11-20 September 2020

eXtraordinary

eXtreme

eXperience

APRÈS LES TOP RUNNERS DU TOR330 – TOR DES GEANTS® ET TOR450 – TOR DES GLACIERS, LE TORX® SE PRÉPARE À EMBRASSER SES "GÉANTS"

Fri, 17/09/2021 - 21:05 -- motta.erica

APRÈS LES TOP RUNNERS DU TOR330 – TOR DES GEANTS® ET TOR450 – TOR DES GLACIERS, LE TORX® SE PRÉPARE À EMBRASSER SES "GÉANTS"
Remplissez les cases des meilleurs de trois des quatre courses TORX®, l’attente grandit, entre aujourd’hui et demain, pour l’arrivée de tous les autres coureurs, les vrais protagonistes de la kermesse. Le dernier rendez-vous de demain, le TOR30 – Passage au Malatrà.

Après la victoire de Franco Collé (avec record de la course) et la deuxième place du Suisse Jonas Russi, avec l’arrivée du Suédois Petter Restorp, troisième en 76:36, il se définit le podium masculin du TOR330 - Tor des Geants®. Dans le domaine féminin, brillante victoire - comme largement prévisible - de la espagnole Silvia Trigueros Garrote, arrivée 13e absolue quelques minutes avant quatre heures du matin avec un temps final de 89:57. L’athlète basque entre à juste titre dans l’Olympe du TOR et atteint le résultat remarquable des trois victoires consécutives, qui n’avait jamais réussi à personne avant elle. Elle termine en deuxième position la bergamasque Melissa Paganelli (93:35), pour elle une bonne performance malgré une finale troublée en raison de la grande fatigue. Troisième l’Anglaise Nicky Spinks qui arrête le chronomètre sur le temps de 101:16.

Jeux également conçus pour les plus hautes marches du podium au TOR 450 – Tor des Glaciers, avec la victoire ex aequo pour le couple formé par le suisse Jules-Henri Gabioud et l’italien, français d’adoption, Luca Papi, à la tête de la course depuis le départ. Les deux, qui n’ont jamais perdu le
sourire et l’envie de partager leur entreprise, sont arrivés main dans la main à Courmayeur en 138:18. Derrière eux, troisième et première femme, la Canadienne Stephanie Case, protagoniste d’une incroyable course en solitaire. "C’est extraordinaire ce que le corps peut faire: j’ai concouru
au niveau des hommes, j’espère par là avoir encouragé d’autres femmes à comprendre qu’elles peuvent le faire", son commentaire à chaud.

Le dernier rendez-vous de la kermesse concerne la "créature" la plus récente du programme TORX®, le TOR30 – Passage au Malatrà, avec plus de 500 coureurs prêts à partir demain à 10 heures de Saint-Rhémy-en-Bosses.
Surtout, d’ici à samedi à 18h (temps limite pour conclure les épreuves) sont attendus les vrais héros du TOR, c’est-à-dire tous les autres concurrents qui représentent la véritable âme de cette aventure sportive et humaine unique au monde, des hommes et des femmes extraordinaires précisément
parce qu’ils ne sont pas des athlètes élites, qui sont célébrés - du premier au dernier - comme des vainqueurs parce qu’ils sont poussés uniquement par la passion pour la montagne et par l’envie de se confronter à une dimension sportive unique. Vive le TOR!