Tor des Geants® - Tor des Glaciers - TOR130 - TOR30

Endurance Trail 450, 330, 130 e 30km 11-20 September 2020

eXtraordinary

eXtreme

eXperience

IT - ANNULLATE LE EDIZIONI 2020 DEL TOR DES GÉANTS®, TOR DES GLACIERS, TOT DRET E PASSAGE AU MALATRÀ
EN - TOR DES GÉANTS®, TOR DES GLACIERS, TOT DRET AND PASSAGE AU MALATRÀ CANCELLED FOR 2020
FR - ANNULATION DES ÉDITIONS 2020 DU TOR DES GÉANTS®, TOR DES GLACIERS, TOT DRET ET PASSAGE AU MALATRÀ

Au Jardin de l’Ange toutes les émotions de la veille

Sat, 07/09/2013 - 19:44 -- Visitatore (not verified)

Aujourd’hui le Jardin de l’Ange débordait de public, athlètes et journalistes, venant du monde entier, pour la remise officielle des dossards aux athlètes Top du Tor des Géants 2013. Cet après-midi dans le salon de Courmayeur on respirait l’atmosphère des grandes occasions et la tension de la veille d’une compétition redoutée par tous les participants à cause de sa difficulté. Visages tirés et bouches cousues parmi les athlètes. Très peu de déclarations ont été faites et surtout pas de pronostics.

Le champion espagnol Iker Karrera, indiqué comme favori numéro un pour la victoire finale, ne s’est pas déboutonné : « Tout le monde peut gagner cette compétition si imprévisible. Jusqu’au dernier mètre on devra protéger ses arrières. Je me sens bien, même si j’éprouve toute l’émotion de la première fois ». Il y a même qui connaît très bien cette compétition, il s’agit de son compatriote Oscar Perez, qui cette année devra défendre son titre gagné en 2012 : « Se répéter est toujours difficile. La météo pourrait conditionner la compétition, surtout dans la première partie du parcours ».

Très émotionné aussi Bruno Brunod, champion mondial de skyrunning des années ’90, à sa première expérience sur une distance si longue. Franco Collé, un autre athlète valdôtain dans la liste des favoris, souhaite améliorer la performance de l’année passée et faire très bon effet vis-à-vis de ses amis qu’il rencontrera le long du parcours. Parmi les femmes Francesca Canepa, qui a gagné la dernière édition, nous confie de ressentir beaucoup la pression de cette compétition : « Je n’aime pas être la favorite, car je suis pas très bonne à gérer le stress de la veille. J’espère de ne pas avoir de problèmes physiques ». Demain à 10h00 commence l’aventure.