Tor des Geants®

Endurance Trail 330 km - 24000m D+ 8-15 September 2019

Tor des Geants®

11th Edition

330 km - 24000m D+

11-20 September 2019

Webcam Courmayeur
Webcam Rifugio Bertone
Webcam Saint-Rhémy-en-Bosses
Webcam rifugio Coda

La troisième journée, celle qui fait le point

Tue, 13/09/2016 - 20:05 -- Chiara Jaccod

Beaucoup désignent la troisième du Tor la journée clou, celle qui décide les protagonistes du podium. Peut-être avec un peux de hasard, parce-que une compétition si particulière, dure et longue n’admet pas des pronostiques. Il y a encore une nuit à passer dehors, sur les sentiers en montagne, et trois cols au dessus des 2700 m à franchir …

À Valtournenche est passé pour premier Oliviero Bosatelli, toujours avec son andature régulière, sans donner signe d’être fatigué. À la base vie a fait tout avec extreme calme, comme s’il est à l’avance pour un rendez-vous. Il est resté faire deux mots avec tout le monde sans regarder le temps. Il a fait un repas complet et il s’est régalé aussi une bière. Bref, rien de l’athlète qui pense qu’à gagner la ligne d’arriver. Une confession de sa part : “La compétition plus longue que j’avais couru jusqu’à maintenant était une 180 km”, avant de partir en souriant en laissant tout le monde un peu déplacé.

Après 3h30 environ (en gagnant une autre demi-heure) est arrivé le “populaire” Oscar Perez, lui aussi en pleine forme. Les pansements sur le dos? Les trucs du trailer navigué : prévention contre les pointes des crampons qui porte dans le sac à dos. Perez s’est fermé moins de 15 minutes, la plupart desquels passés à dire bonjour aux bénévoles, qui lui amenaient en continuation à manger.

1h15 après le troisième coureur, toujours un espagnol, Julio Cernuda, Aldecoa. Plus réservé, il a même pris un bref sommeil avant de reprendre la rue qui, dans une continue montée et descente, arrive à 2788 m du Col Vessonaz. À suivre Eric Ressencourt, pour la France, Pablo Criado (ainsi trois espagnols sur six) du team Grivel et Andrea Macchi, du team Eolo. L’attente plus intéressante, surtout de la part du public du lieux, a été celle de la couple qui marche presque à l’unis, en septième et huitième position. Seulement quelques minutes entre eux. Elle la padouane Lisa Borzani, première femme absolue et avec une super place en classement général. Lui il est Marco Bethaz, for, même plus, très fort athlète valdôtain, donc les flambeaux rouges et noires de la Vallée d’Aoste ont été élevées pour lui. Les deux se connaissent bien : en aout ils sont montés les deux sur la marche plus élevée du podium du Gran Paradiso Trail.

À Valtournenche, à encourager les trailers il y avait aussi Patrick Bohard, le vainqueur de l’édition 2015 du Tor. Demain matin, mercredi, sont prévues les premières arrivées, quand au reste de la course les athlètes seront au moitié de leur parcours. Mais également des Géants.