Tor des Geants® - Tor des Glaciers - TOR130 - TOR30

Endurance Trail 450, 330, 130 e 30km 11-20 September 2020

eXtraordinary

eXtreme

eXperience

Tor des Géants 2017®: un parterre déjà de haut niveau

Thu, 20/04/2017 - 14:19 -- Chiara Jaccod

Ce sera un Tor des Géants® 2017 surement très combattu. Du moins selon la qualité et le palmarès des principaux concurrents qui ont déjà pris l'engagement d’être présents, à Courmayeur, le 10 Septembre.
Il y aura, en effet, trois gagnants des précédentes éditions: Jules-Henri Gabioud (suisse qui fut  premier en 2011), Franco Collé de la Vallée d'Aoste (2014) et Oliviero Bosatelli de Bergame (2016). Ensuite, d'autres concurrents montés sur le podium, même si pas sur la première marche: l’émilien Gianluca Galeati et le japonais Masahiro Ono. Mais seront aussi sur la ligne du départ certains qui ont “goûté” au podium sans - pour le moment - réussir a y monter: le suisse Marco Gazzola, premier à franchir la ligne en 2011, sans avoir réalisé qu'il était sur la mauvaise route à quelques pas de l'arrivée. Il y aura d'autres « vieux amis » de Ultra Trail International, comme Michele Graglia, coureur ligurien qui participe avec les couleurs des États-Unis parce que résidant à l'étranger, et comme un quatuor de français qui sont sans aucun doute une garantie: Jean Claude Mathieu, qui en 2015, est arrivé à la quatrième place, Marco Gerald, avec une série de Super Trail gagnés sur tous les continents, Lionel Trivel et Cyril Cointre.
Les yeux seront également pointés sur une nouvelle entrée prometteuse, le chilien de trente et un ans, Oscar “Rocky” Alguin. Le conducteur d’ambulance de Santiago, père de trois filles, a un curriculum de victoires « jeunes », mais vraiment intense. Il a dit l'an dernier au magazine Run Chili: « Mon rêve? Participer au Tor des Géants ». Et le voilà.

Et encore, le basque, Javier Dominguez Ledo, 43 ans, avec 10 ans de succès dans les courses «hors route », aux quels ajouter 4 ans de marathons sur asphalte. En bref, expérience à revendre.
D'autres candidats au podium sont les Alex Rabensteiner et Christian Insam du Tyrol du Sud, et Ivan Geronazzo de la Valdobbiadene. Ces deux derniers athlètes ont également représenté l'Italie aux Championnats du Monde à Annecy en 2015.
Un autre athlète “Bleu” bien connu aussi pour ses autres performances sportives corsés: Nico Valsesia. L’athlète de 46 ans de Borgomanero (Novara) a, dans sa richesse expériences de courses extrêmes, différentes éditions de la course Accross America, 4800 km de course cycliste, d'une côte américaine à l'autre (sur le podium en 2014), il est monté sur les sommets du Mont Blanc, de l'Aconcagua et de l’Elbrus. Valsesia a écrit un livre pour l'éditeur Mondadori « La fatigue n'existe pas». Le caractère est donc plutôt fort, dans la pratique et ... sur le papier. Nous verrons.

Quelques jours après la fin des inscriptions à l’édition 2017, le parterre féminin est aussi déjà extrêmement intèressant, avec les deux premières classifiées de édition 2016, Lisa Borzani et Stéphanie Case. Ainsi que l’espagnole Silvia Trigueros Garrot et l’américaine Amy Costa, authentique ambassadrice du Tor, étant donné qu’elle en parle toujours au cours de ses conférences dans les universités américaines. Un autre trio sous les projecteurs: Katia Figini, Marina Plavan, Scilla Tonetti. Les deux dernières sont déjà passées par le podium de la plus grande course de la Val d'Aoste.
Il y aura aussi Ita Marzotto, contrainte de renoncer l'année dernière pour une maladie. Deuxième place dans la récente Ultra Race Asia 2017, deux fois gagnante du Challenge Continental et engagé ces dernières semaines dans le long Trails du Pays de Galles, la Norvège et le Mozambique. Un bon entraînement pour le Tor.

La liste du déploiement masculin et féminin est destiné à être enrichi avec de beaux noms déjà dans les prochains jours. « Mais, » disent-ils avec satisfaction les organisateurs de VDA Trailers, « il ne faut jamais oublier que les vrais champions sont tous les autres 750 trailers de cette édition numéro  huit, parmi lesquels se cache peut-être un outsider, et aussi les 2.000 bénévoles le long du chemin» .
Les sentiers de haute altitude, presque complètement sans neige, vont bientôt voir les premiers passages des athlètes en entraînement. Parce que la fête de d'endurance trail de la Vallée d'Aoste dure toute l'année.