Tor des Geants®

Endurance Trail 330 km - 24000m D+ 8-15 September 2019

Tor des Geants

10th Anniversary edition

330 km - 24000m D+

6-15 September 2019

Jacques, l'Ambassadeur du Tor

Mon, 01/02/2016 - 18:16 -- Chiara Jaccod

Les photos que vous voyez représentent la même personne, Jacques Aubin, un coureur canadien sympathique et surtout déterminé. Il y a six ans Jacques était un « obèse tranquille » de 200 kg, aujourd'hui c'est un athlète de haut vol de 80 kg. 

Il a pulvérisé les 120 kilos de différence en retrouvant une alimentation équilibrée et une activité physique. 

Dans cette aventure avec un heureux dénouement, ses seuls partenaire ont été un nutritionniste et un coach, donc aucun médecin et encore moins de chirurgien. Puis il y a eu l'indispensable soutien de la famille, en particulier celui de sa fillette Alexandra, une bonne gymnaste qui a été sa muse.

« Jusqu'à 30 ans, j'ai été sportif », se souvient Jacques « puis je me suis arrêté et, comme beaucoup le font, je me suis laissé immédiatement aller, davantage attiré par la nourriture et le canapé. En quelques années, j'ai atteint 200 kg, en mettant en danger non seulement mes relations sociales, mais aussi ma santé, en réduisant considérablement mon espérance de vie et en renonçant, par conséquent, à tout ce que j'avais construit et à ma famille ». 

Le virage s'est opéré à l'automne 2009, en voyant la joie dans les yeux de sa fille après avoir participé à l'une des courses parallèles au marathon de Montréal. « La voir en si bonne forme et tellement heureuse a déclenché véritable tempête en moi, un vrai choc émotionnel ».

Une bonne motivation ne suffit pas pour prendre certaines décisions. Il faut aussi du caractère, de la détermination, du courage, une certaine disposition à se sacrifier. Mais Jacques avait heureusement tout cela en main. Il promit à sa fille qu'il courrait l'année suivante les 5 km du Marathon de Montréal réservés aux débutants. Vous avez compris qu'il a tenu sa promesse.

Heureusement l'obésité n'avait pas encore touché ses capacités cardio-vasculaires. Ainsi, après avoir contrôlé pour la dernière fois sur une balance d'entrepôt son poids extrême, il convoqua un nutritionniste et un coach sportif. Ces derniers acceptèrent la mission de le suivre, mais, pour être honnête, sans trop de conviction ; ils craignaient, en effet, que Jacques ne baisse les bras en route, comme cela arrive généralement à de nombreux grands obèses. Ils furent les premiers surpris du résultat final.

« J'ai commencé vraiment petit, par le minimum, en marchant dans la maison d'un point à l'autre. Puis j'ai commencé à faire les premières sorties dans la rue, à quatre heures du matin, puis je suis monté sur un vélo d'appartement ... ». 

Ce fut le début d'un chemin long, ardu mais plein de satisfactions et ... accompli très rapidement. Car Jacques participa l'année suivante non seulement à la petite course promise à sa fille, mais aussi à une douzaine d'autres petites courses. Et tout alla crescendo : en 2011 il participa à 48 courses de différentes natures et parcourut 3 500 kilomètres. À partir de ce moment-là, il a peu à peu perdu du poids, recouvré la forme et il ne s'est plus arrêté, ajoutant à son palmarès quelques Ironman. 

Au fil du temps, la santé, le sport et une bonne nutrition sont devenus non plus une nécessité mais une passion, jet même une véritable mission. Aujourd'hui, Jacques est un entraîneur certifié de la course. Il joue également un rôle important de « motivateur » et fait des conférences à travers le Québec, qui compte environ un million obèses. Il raconte son histoire, ses peurs et ses victoires, et surtout il se montre lui-même, comme un exemple de quelqu'un qui a réussi sans avoir recours à aucune pratique coûteuse ou compliquée, mais seulement grâce à sa volonté et son travail constant, sans jamais rien lâcher. 

Jacques retrouve cette même volonté et ce travail constant chez les concurrents du Tor des Géants ®, qu'il considère comme la course de sa vie. 

Convaincu qu'il devait avancer pas à pas et progressivement, le coureur canadien ne s'est jamais laissé emporter par la fougue, seule sa détermination l’a guidé. C'est ainsi que, fasciné par la compétition de la Vallée d'Aoste, mais aussi bien conscient des difficultés à affronter, il a déjà prévu de participer à l'édition 2018. En attendant, son enthousiasme est tel qu'il est devenu Ambassadeur du Tor des Géants ®, à tous les égards. Dans le cycle des 120 conférences prévues pour 2016 (conférences qui ont déjà démarré), Jacques Aubin raconte à chaque fois à des publics attentifs la magie et la rudesse de notre course, la motivation qui pousse à la faire, la préparation nécessaire, le professionnalisme indispensable pour l'organiser et surtout les lieux traversés. Grâce à lui, le Tor et la Vallée d'Aoste ont déjà trouvé de nouveaux amis et de nouveaux supporters et ils en trouveront bien d'autres. Par son rôle d'ambassadeur, Jacques est donc un élément important de la grande équipe du Tor, malgré son éloignement, car c'est une personne normale qui fait des choses exceptionnelles.