Tor des Geants®

Endurance Trail 330 km - 24000m D+ 8-15 September 2019

Tor des Geants

10th Anniversary edition

330 km - 24000m D+

6-15 September 2019

Le Tot Dret 2018 ferme, une course technique et fascinante

Thu, 13/09/2018 - 18:58 -- motta.erica

130 kilomètres parcourus (animés de 12 000 mètres de dénivelée positive), 319 inscrits, 258 personnes au départ le 11 septembre de Gressoney-Saint-Jean, 120 ceux qui ont terminé la course dans le temps maximum, 44 heures, six heures en plus par rapport à la passée édition. Victoire dans la catégorie masculine pour le Piémontais Marco Mangaretto, tandis que le succès chez la femme est allé à la vénitienne Francesca Pretto.
Au-delà des données et des gagnants qui ont caractérisé la deuxième édition du Tot Dret, qui s’est terminé aujourd'hui à 17 heures, heure prévue pour l'arrivée du dernier concurrent, il convient de souligner combien il s’agissait d’une compétition réelle, exigeante, technique et à la fois fascinante, pour l’accueil, les acclamations et les paysages de haute montagne et la fête à la ligne d'arrivée.
Pendant que les athlètes du Tot Dret marchent dans Courmayeur avec leur veste finisher avec la fierté du finisseur, le cœur du Tor des Géants® bat très vite dans la deuxième partie du parcours, compte tenu de l'objectif ambitieux de Courmayeur, qui doit être dépassé dans la limite de 150 heures, donc samedi après-midi.
La fermeture des portes n'arrête pas l'équipe "Gamba in Spalla" (Jambes à l'épaule) composée par Francis Desandré, Fabienne Sava Pelosse, Lino Cianciotto, Massimo Cavenago et Moreno Pesce: une équipe de cinq amputés qui font face au Tot Dret, en relais.
Les cinq changent la rue principale n ° 1 en luttant contre leurs propres limites, mais aussi pour aider à combattre les préjugés contre l’handicap et lutter contre les préjugés contre le handicap et faciliter la récupération psycho-physique des personnes affectées du handicap à la pratique du sport, tout cela sera rassemblé dans un documentaire qui deviendra un précieux moyen de diffusion dans les festivals thématiques sur le sport, la montagne, l'inclusion sociale.
Qui jusqu'à maintenant s'est plaint de la chaleur excessive, à partir d'aujourd'hui après-midi jusqu'à demain devra porte la protection contre la pluie, car le service météorologique de la région Vallée d'Aoste lancé spécialement pour le TOR prévoit le passage - heureusement rapide - des nuages ​​d'orage et un abaissement constant de la température à haute altitude.
Par conséquent couvert et chaud face aux hauts sommets et à la caméra au bout des doigts
(avec les crampons). Qui sait si le plus haut col de la partie finale, le légendaire Malatrà, qui touche presque les 3000 mètres, ne veulent pas présenter, maintenant presque une tradition, avec un mince voile de neige.