Tor des Geants®

Endurance Trail 330 km - 24000m D+ 8-15 September 2019

Tor des Geants®

11th Edition

330 km - 24000m D+

11-20 September 2019

Webcam Courmayeur
Webcam Rifugio Bertone
Webcam Saint-Rhémy-en-Bosses
Webcam rifugio Coda

Giuliano Cavallo remporte le TOR130 – Tot Dret ainsi que le record de la course

Wed, 11/09/2019 - 23:50 -- motta.erica

Plusieurs coups de théâtre, surtout dans la première partie de la course, mais finalement le TOR130 - Tot Dret est de Giuliano Cavallo. Le valdôtain de l'équipe Salomon - Courmayeur Trailers a toujours tenu une position de tête, en alternance avec Henri Grosjacques et Dino Melzani (tous deux retirés à Oyace). Après, il a augmenté son rythme jusqu’à l'arrivée de Courmayeur, franchi en 23h01'25". C’est le record de la course, finalement sous le mur des 24 heures.

Cavallo succède à Cesare Clap et Marco Mangaretto dans le palmarès de la course: l’année dernière il s’était retiré à Bosses quand, avec Mangaretto, il s’était lancé dans une bataille de plus en plus intéressante. Cette année, il a obtenu une troisième place au K113 du Scenic Trail, mais avec les chemins de la Valdigne, il a un rapport particulier: en plus de la victoire au Licony en 2018, il a obtenu deux deuxièmes places au Gran Trail Courmayeur 105 km (2017 et 2018) et quatre victoires consécutives - entre 2013 et 2016 - sur les distances les plus courtes de la même course organisée par VDA Trailers. Dans son palmarès, il a également fait une troisième place à la CCC du 2016.

"C'était dur", il a dit avec la voix brisée par l'émotion. "Je ne savais pas si j'allais y arriver, j'ai aussi sauté les vacances pour me préparer, en retirant du temps à ma famille, notamment parce que j'ai eu un accident en juin et que je n'ai pas pu m'entraîner qu'avec le vélo. Je voulais arriver, je pouvais pousser encore plus, mais j’ai appris de l’erreur de l’année dernière, lorsque j’étais parti trop fort. Désolé pour les retraits des autres, je descendais vraiment fort aujourd'hui."

En deuxième place, Marco Bethaz, suivi par Michael Dola, tous les deux avec une heure et demie de rétard de Cavallo et séparés d’une minute au Frassati. Le classement féminin reste invarié, avec Marina Cugnetto qui augmente progressivement son avantage sur Marie Berna et Ana Cristina Constantin: à Ollomont, l'avantage était respectivement de 50 minutes et de 1h45.

TOR X sur le podium avec Bosatelli il y a Galen Reynolds et Danilo Lantermino
Dans l’après-midi s’est également complété le podium du TOR X avec les arrivées du canadien Galen Reynolds, peu après 18 heures (77h06’12") et de Danilo Lantermino, à 19 h 09 avec le temps de 79h09’49".

Reynolds s'est ainsi approché de la victoire pour la deuxième année consécutive, ne se rendant qu'à face à la force d'Oliviero Bosatelli, notamment en raison d'un certain nombre de problèmes physiques, respiratoires et de jambes. Le canadien de l'équipe de Montane, 35 ans, a quand même franchi l'objectif en souriant, attendu par sa femme et par ses deux enfants. "Bosatelli ? Je lui ai demandé de m'attendre pour un café, mais il ne l'a pas fait", a plaisanté Reynolds à l’arrivée, heureux pour une magnifique deuxième place.

La véritable surprise de la journée est cependant la troisième place de Danilo Lantermino, qui a surpassé le français Romain Olivier, qui a connu une forte crise lors de la descente du Col du Malatrà, vers Courmayeur. Au cours des 20 derniers kilomètres, l’italien de l’ASD Valle Varaita, 38 ans, a littéralement effacé le désavantage qu'il avait à l'égard d'Olivier, environ 1 h30 au passage au refuge Frassati, dans l’après-midi. "J'ai appris que Romain était en crise au sommet du Malatrà et au Bertone j'étais déjà en troisième place. Je suis désolé pour lui, il a fait une grande course".


Luca Papi voit la lumière au fond du Tor des Glaciers
Il ne restent "que" 70 kilomètres à la fin du voyage de Luca Papi sur les 450 km du Tor des Glaciers. L’italien a environ 20 km d’avance sur Richard Victor. Derrière eux, le japonais Masahiro Ono. Marina Plavan est toujours la première femme.